Notre élevage

HISTORIQUE

     C'est en 1968 que nos parents, aujourd'hui à la retraite, ont fait inscrire les premières vaches au livre généalogique de la race (HBL). Les vaches (environ 40) provenaient du troupeau présent sur l'exploitation.

     La superficie était d'environ 42 ha. Les animaux étaient conduits en plein air intégral et ceci jusque dans les années 76 où des bâtiments ont été construits au milieu des pacages pour améliorer les conditions de travail, ceci du à l'augmentation du cheptel et de la superficie.

     En 1984, l'exploitation comprenait 80 ha. C'est cette même année que fut créé le GAEC familial du à l'arrivée des deux fils, Guy et Serge.

     L'arrivée de main d'oeuvre supplémentaire permettra de participer à différents concours de la race Limousine pour se faire connaître et valoriser au mieux la production.

     E1987 nos parents se retirent du GAEC et nous n'avons été plus que deux associés dans la société.

       Il faut attendre 2015 pour qu' Amélie et Thomas (les enfants de Guy) entrent dans le GAEC. 

     Puis en 2016 Serge se retire du GAEC. 

     L'augmentation de la superficie se fera régulièrement pour arriver à 260 ha de SAU, dont 150 ha en propriété et le reste en fermage. Le cheptel suivra la même progression pour arriver à 180 mères inscrites au HBL, conduit en plein air, semi plein air et en stabulations libres.

Guy, Serge et Jean, avec le taureau VILLY (RRE VS) dans les années 90.

 

Dsc 0195

Guy, Lucas, Amélie et Thomas 

(Festival de l'Elevage Brive 2016) 

PRODUCTIONS

       Nous attachons beaucoup d'importance sur les largeurs de bassin, ainsi que sur les largeurs et les longueurs de culotte, tout en conservant la finsesse d'os. C'est pourquoi nous sélectionnons nos animaux ayant un bon compromis entre le développement squelettique et le développement musculaire. Notre cheptel est essentiellement composé d'animaux mixtes, voire mixtes élevages.

     Cependant depuis des récents achats de taureaux plus mixtes viandes, nous avons apporté du développement musculaire sur notre support de mères. 

     La production principale est la vente de reproducteurs, comme en atteste le nombre d'animaux vendus pour la reproduction en France comme à l'exportation. Les femelles non commercialisées pour l'élevage sont préparées pour la boucherie.

     En quelques chiffres : 

  • 35 à 40 reproducteurs vendus, une quinzaine de génisses de l'année et une quinzaine de génisses de 18 mois et pleines.
  • broutards : 10 à 20
  • engraissement de jeunes bovins : 20 à 30 avec un poids de carcasse moyen de 460 kg.
  • pour les 20 vaches commercialisées pour la boucherie : un poids de carcasse moyen de 530 kg, à un âge moyen de 7 ans et 3 mois.
  • une dizaine de vaches adultes (suitées ou non) partent pour la reproduction chaque année, suivant la demande.

 

Adhérent à la coopérative CAPEL BOVIDOC

 Z.I du Teinchurier - 19 100 BRIVE LA GAILLARDE

Date de dernière mise à jour : 18/03/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site